Vladimir Velickovic

Née en 1935 à Belgrade (Yougoslavie). Mort en 2019 à Split (Croatie).

Vladimir Velickovic peint l’espace en rouge et noir et illumine des feux qui couvent. Il privilégie le corbeau, « l’anti-colombe », dans ses peintures. L’oiseau, les ailes menaçantes survole, plonge, perce le fond sombre au-dessus d’un corps inerte, écorché, gisant et un désert saccagé. Os saillants, chairs sanguinolents engluées à la terre, cette image brutale s’emplit de cette charge émotionnelle, évoquant les suppliciés, les crucifixions (Grünewald).

Ces scènes d’horreur c’est aussi les repeindre pour les dépasser. Des ciels métaphysiques, silencieux, des lueurs d’embrasement, des corps ravagés. Traits, couleurs jetées, brossées : l’inexpliqué de la peinture rend évident l’insupportable.


En 1960, Vladimir Velickovic sort diplômé de l'école d'architecture de Belgrade. Il se destine en fait à la peinture et réalise sa première exposition personnelle en 1963.


Après son prix de la Biennale de Paris, en 1965, il s'y installe l'année suivante et y vit encore aujourd'hui. Il est avec Dado et Ljuba Popovic, artistes de la même génération, l'un des trois principaux peintres yougoslaves à être venu en France.

Il aura représenté la Yougoslavie à la Biennale de Venise de 1972 ; et de 1983 à 2000, il sera chef d'atelier à l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris et y tiendra un siège important. Témoin, dans son enfance, des atrocités commises par les nazis en Yougoslavie, Vladimir Velickovic exprime, par la peinture, la douleur et la violence de cette mémoire.

Au début des années 1960, il détermine les thèmes qui figureront de manière permanente dans son œuvre. Il peint des hommes ou des animaux (le plus souvent des rats ou des chiens) ou des peintures de vanités dont les corps sont confrontés à des situations dramatiques et terrorisantes.

À partir de 1972, il réalise des séries de peintures et de dessins inspirées des photographies d'Eadweard Muybridge (séries des "Descentes" [1989–1991] et des "Crochets" [1983–1991]). Il "tente avant tout de laisser une cicatrice" dans la mémoire du spectateur du tableau.


Œuvres

 

 

Diplômé en 1960 de la faculté d’architecture et que le musée d’Art moderne à Belgrade.

Il obtint le prix de peinture de la Biennale de Paris en 1965, ville où il s’installa l’année suivante et où il vécut et travailla toute sa vie. Il fit sa première exposition personnelle à Paris en 1967 à la galerie du Dragon.

Nommé en 1983 professeur à l’École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris, il y enseigna pendant dix-huit ans.

 

En 2009, il créa le Fonds Vladimir Velickovic pour le dessin, qui récompense de jeunes artistes serbes.

 

Membre de l'Académie Serbe des Sciences et des Arts

Membre de l'académie des Beaux-arts, institut de France

Membre de l’Académie macédonienne des sciences et des arts 

Commandeur des Arts et des Lettres et Chevalier de la légion d'honneur


Expositions personnelles à la galerie Marie Vitoux depuis 1991.

 


Sélection d'expositions 


2021

Musée d'Art contemporain de Belgrade, Belgrade (Serbie)
Petits chefs-d’œuvre de grands artistes, Galerie Marie Vitoux, Paris
2019
Fonds Hélène et Édouard Leclerc pour la culture, Landerneau
2018
Centre Cristel éditeur d'art, Saint-Malo
Galerie Anne-Marie et Roland Pallade, Lyon
2015
Centre d'art le 1700 La Poste, Montréal (Canada)
Alpha Galerie, Ottawa (Canada)
Galerie Artrial, Perpignan
Musée de l’Hospice Saint Roch, Issoudun
2014
Galerie Anne-Marie et Roland Pallade, Lyon
2013
Espace André Malraux, Colmar
2011
Dessins des années 60-80 (avec Dado), galerie Samantha Sellem, Paris
Les Abattoirs, Toulouse
2010
Rétrospective au musée Éphémère, Montélimar
Dessins et peintures, galerie Anne-Marie et Roland Pallade, Lyon
2008
Centre Joë Bousquet, Carcassone
Galerie Samantha Sellem, Paris
2007
Œuvres récentes, galerie Anne-Marie et Roland Pallade, Lyon
2004
Galerie IUFM Confluence(S), Lyon
2003
Marlborough Fine Art, Londres (Angleterre)
Centre d’art et de littérature, L’Echelle
Le Temple, Chauray
2002
Victor Hugo et les artistes contemporains, galerie municipale d'art contemporain de Chamalières
2001
Galerie de l’Acadélie des sciences et des arts, Belgrade (Serbie)
1999
Fondation Coprim, Pairs
1997
Pinacothèque nationale, Athènes (Grèce)
Galerie Guy Bärtschi, Genève (Suisse)
1996
Musée d’art contemporain, Thessalonique (Grèce)
1993
L'éloge du corps - Laurent Betremieux, Colette DebléPatrick LanneauJean-Pierre Le Boul'chZwy MilshteinErnest Pignon-ErnestSerge PlagnolMarie Rauzy, Vladimir Veličković, hôtel de Clavier, Brignoles
Art Bärtschi Compagnie, Genève (Suisse)
1991
Centre Ban Benin, Aosta (Italie)
École nationale supérieure des beaux-arts, Paris
1988
Pavillon des Arts de Zagreb, Zagreb (Croatie)
1986
Galerie Miroir d’encre, Bruxelles (Belgique)
Galerie de l’Académie des sciences et des arts, Belgrade (Serbie)
1984
Fondation Veranneman (Belgique)
Musée de Hedendagse Kunst, Utrecht (Pays Bas)
1982
Musée des beaux-arts de Caracas, Caracas (Venezuela)
1981
Henie-Onstad Kunstsenter, Oslo (Norvège)
1980
Colleguiul Artisticum, Sarajevo (Bosnie-Herzégovine)
1977
Galerie Hervé Odermatt, Paris
XIVe Biennale de São Paulo, São Paulo (Brésil)
1976
Lund Konsthall, Lund (Suède)
Musée d’art moderne, Rijeka (Croatie)
Konsthall, Gôteborg (Suède)
Kulturhuset, Stockholm (Suède)
1972
Galerie Eidos, Milan (Italie)
XXXVIe Biennale internationale des arts, Venise (Italie)
1970
Musée d’art moderne de la ville de Paris
1969
Musée d'art moderne, Belgrade (Serbie)
Galerie d'art contemporain, Zagreb (Croatie)
Musée d'art moderne, Rijeka (Croatie)
1963
Musée d'art moderne, Belgrade (Serbie
Biennale de São Paulo, São Paulo (Brésil)

 

 

Collections publiques

Musée d'Art Moderne de Paris, Nîmes, Toulon, Strasbourg,  Allemagne, Autriche, Belgique, Croatie, Danemark, Espagne, Finlande, Grèce, Italie, Macédoine, Norvège, Pays-bas, Pologne, Royaume-Uni, Serbie, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, Chili, Brésil, Venezuela, Etats-Unis. 

 

 

Monographies

 

2013

Bernard Noël, Velickovic : Peinture 1954-2012, [monographie], Gourcuff Gradenigo / Galerie Samantha Sellem

2010

Évelyne Artaud (interview), Zako Vijatovic (photos), L'Atelier de Vladimir Veličković, Thalia Édition

2003

Slobodan Lazarevic, Symbole et Suggestion, l’univers des symboles et les symboles de l’univers dans la peinture de Vladimir Veličković, Belgrade, éditions Astimbo

2002

Michel Onfray, Splendeur de la catastrophe. La peinture de Vladimir Veličković, Galilée

2000

André Velter, Vladimir Veličković, Carnet, Paris, éditions La main parle

1998

Alain Jouffroy, Vladimir Veličković, dessins et œuvres sur papier 1980-1997, Paris-Lausanne, éditions Acatos

1996

Alain Jouffroy, Vladimir Veličković, dessins 1957-1979, Paris-Lausanne, éditions Acatos

1991

Marcelin Pleynet, Vladimir Veličković, éditions Navarra

1976

Jean-Louis Ferrier, Vladimir Veličković, Paris, éditions Pierre Belfond